Alimentation du lapin – Comment nourrir votre lapin ?

Comment avoir un lapin ? : Conseils

Comment nourrir son lapin nain ou domestique ?

Comment nourrir votre lapin ? Faisant partie des animaux de compagnie, le lapin est un végétarien par excellence qui pourrait un très bon animal de compagnie. Apprécié par les enfants, il est de manière générale inoffensif. Vous avez apprivoisé un beau lapin et votre désir est de savoir comment lui assurer une alimentation équilibrée et saine afin de répondre de manière efficace à ses besoins nutritionnels.
A l’état sauvage, le lapin a la possibilité de consommer tout ce qu’il veut. Il se nourrit le plu souvent de bourgeons, d’herbes, de feuilles et d’écorces en hiver. Apprivoisé, il n’a plus cette possibilité. Alors, il vous appartient d’assurer son alimentation. La santé et l’épanouissement de votre lapin tient compte de son alimentation. Raison pour laquelle, vous devez lui offrir un régime alimentaire équilibré et sain.
Avec son système digestif qui est très sensible, il est important de faire très attention. Car, une erreur de votre part sur son alimentation, pourrait causer des problèmes intestinaux aux conséquences potentiellement mortelles. Bien nourrir son lapin, c’est favoriser sa longévité. Comment nourrir mon lapin ? Nous vous apportons des informations sur la nourriture du lapin au travers de cet article.

Alimentation des lapins

Alimentation du lapin
Avoir un lapin, comme animal de compagnie, c’est savoir que vous avez un ami qui mange toute la journée et qui fait du grignotage la nuit. Alors, vous aurez besoin de lui apporter des fibres alimentaires d’une quantité suffisante durant toute la journée.
A cela vous pouvez ajouter quelques protéines végétales, mais sans abuser.
Avec son appareil digestif extrêmement spécialisé et ses dents comprises le lapin est adapté à un type d’alimentation bien spécifique. Celui-ci, a besoin de vitamines et de minéraux. Ceux-ci, sont contenus dans l’herbe et le foin que vous donnerez continuellement à votre lapin.
Évitez surtout de lui apporter des aliments qui ne lui sont pas appropriés, car il a du mal à les supporter. Si vous avez un bébé lapin, sachez que sa nourriture est composée de foin, de légumes et de granulés, d’herbes sèches ou fraîches. Faites donc attention à la quantité.

Les aliments de base du lapin

Le lapin est un animal qui a un régime alimentaire simple. Celui-ci, est facile à nourrir lorsque vous avez connaissance de de différents besoins alimentaires. Animal rongeur, son régime alimentaire est composé de granulés, de foins, de légumes et d’herbes.

  • Donnez du foin à votre lapin

Le foin est le principal aliment, du régime alimentaire du lapin. Riche, le foin apporte de nombreux bienfaits à votre lapin. Le foin est composé de fibres, qui assurent une facilité du transit des déchets de l’animal dans les intestins et empêchent l’occlusion intestinale. En nourrissant votre lapin avec du foin, vous lui permettez de ne pas être obèse et aussi d’user ses dents.
Le foin qu’il mâchouille pendant des heures, lui permet de s’occuper et de ne pas s’ennuyer. Quel foin devrez-vous offrir à votre lapin ? Nous vous conseillons de lui apporter le foin vert et parfumé, qui est sans moisissure ni poussière. Fabriqué avec l’herbe, vous avez différents types de foins. Ce sont par exemple, le foin de fléole, d’avoine, etc.
Vous avez la possibilité d’ajouter au foin des fleurs de pissenlit. Et cela sera un plus pour la bonne alimentation de votre lapin. Il peut arriver que, celui-ci refuse le foin que vous lui proposez, si cela n’est pas à son goût. Pour la consommation du foin, il le fait le plus souvent après avoir fini ses besoins. Évitez surtout que le foin ne tombe dans les excréments de votre lapin. Posez le tout juste à côté de la litière de l’animal.
aliment

  • Donnez de l’herbe à votre lapin

Offrant les mêmes avantages que celui du foin, l’herbe est considérée aussi comme un aliment de base pour le lapin. L’herbe devrait être toujours à sa disponible, car étant une alimentation de base, il permet aussi à l’animal d’user ses dents et de ne pas s’ennuyer.

  • Donnez des légumes frais à votre lapin

Améliorer la digestion de votre lapin, c’est lui apporter des aliments composés d’eau, tels que les légumes frais. Ceux-ci, hydratent bien les intestins de votre lapin. Nous avons plusieurs types de légumes, par contre ceux qui sont bons pour celui-ci, sont le céleri, les feuilles de chou, le poivron vert et les fans de radis.
On a aussi quelques légumes riches en vitamines A, à savoir les carottes, les feuilles de moutarde et le brocoli, qui sont aussi important dans la nourriture d’un lapin domestique. Mais, ceux-ci peuvent causer la diarrhée chez le lapin. Et cela pourrait se produire si vous faites le mélange de plusieurs types de légumes dans son alimentation.
C’est pourquoi, il est important de lui donner des légumes avec modération, afin de ne pas troubler son système digestif qui est assez fragile. A ces légumes, il est possible d’ajouter de temps en temps des fruits à son régime alimentaire. Cependant, faites très attention, car ceux-ci sont riches en sucre. Évitez surtout de lui donner de la laitue, car il a des difficultés pour la digestion.

  • Donnez des granulés à votre lapin

Aliments riches, les granulés pour lapin renferment tout ce qui est nécessaire pour la bonne santé de votre lapin. Ce sont des aliments pour lapin, riche en calories et pauvres en fibres. Alors, si vous en donnez trop à votre animal celui-ci risque de devenir obèse et avoir aussi des dents trop longues.
Donnez-lui surtout des granulés qui se ressemblent (extrudés). Car, si vous faites un mélange, votre lapin pourrait faire le tri en mangeant seulement les ingrédients les plus savoureux, qui sont pauvres en calcium. Utilisez surtout les granulés qui sont faits à la base de fléole plus que de luzerne.
Choisir un lapin domestique : lequel est fait pour vous ?

Quelques aliments complémentaires

A ces différents aliments de base, vous pouvez ajouter des aliments dits « aliments complémentaires ». La plupart de ces aliments sont des légumes, à savoir : le chou, chou de Bruxelles et chou-fleur, les épinards, les feuilles de radis et de tournesol, les haricots verts l’origan, les orties, le persil, le pissenlit, les poivrons, le thym, les topinambours, les carottes, et le céleri rave.
Ceux-ci, doivent être apportés en petite quantité. Pour les friandises, ceux-ci sont de manière générale des fruits. Mais, étant des aliments sucrés qui font grossir, il est recommandé de faire très attention. Vous devez limiter la quantité et aussi faire attention aux toxicités de certains de ces fruits.

Voici pour vous quelques races de lapin et leur alimentation

On a l’existence de plusieurs races de lapin. Ils ont à peu près le même régime alimentaire. Nous vous faisons part du régime alimentaire de quelques races de lapin.

  • Nourriture d’un lapin sauvage

Légèrement différents des lapins domestiques, les lapins sauvages ont à peu près le même régime alimentaire que les lapins domestiques. Un lapin sauvage se nourrir de plantes, d’herbes, de feuilles, et de bourgeons. Ce sont des herbivores et non des granivores.  Évitez donc de lui donner des graines.
Le foin est l’aliment indispensable pour sa nourriture. Le foin doit très bien vert, de bonnes qualités sèches, avec de longues fibres et non desséché. Vous pouvez le varier avec de la luzerne provenant de l’agriculture biologique. Les fruits, les légumes et les granulés sont aussi recommandés pour le lapin sauvage. Donnez-lui des légumes frais (environ 50 à 100 g par kilo de poids).
Les fruits étant sucrés, il est important de les limiter. Ceux-ci, peuvent servir de friandises pour votre lapin sauvage. Les granulés doivent être composés d’assez de fibres, de protéines, un peu de matières grasses et moins de calcium (1%). La fréquence pour l’alimentation de votre lapin sauvage doit tenir compte du niveau d’activité et le niveau d’embonpoint.
S'occuper d'un lapin nain : Conseils et astuces

  • Nourriture d’un lapin nain

 
Comment nourrir votre lapin ? Comme toutes les autres races de lapin, celui-ci a un régime alimentaire généralement composé de végétaux, comme les herbes, les fleurs, les feuilles, les plantes et les bourgeons. La nourriture d’un lapin domestique n’est pas constituée de graines, parce qu’il n’est pas granivore.
Mangeant les végétaux frais et les herbes sèches, vous avez la possibilité de lui apporter le foin ou la luzerne.
Riche en magnésium, phosphore et calcium, le foin est très important dans le régime alimentaire du lapin nain. Quatre catégories de foin sont à votre disposition pour votre animal domestique.
Ce sont le foin de prairie, le foin de luzerne, le regain et le foin de pâturage qui est de qualité supérieure. Le foin de luzerne est seulement pour la nourriture d’un bébé lapin.
Donnez-lui à volonté, et vous pouvez faire usage du foin de luzerne comme une friandise. Vous pouvez le compléter avec des végétaux frais (salade, carottes, chou, herbes coupées, fruits, fanes de radis, betteraves et épinards).
En aliments de complément vous avez les légumes frais riches en vitamine A (asperge, carotte, cresson, céleri) et les fruits (la banane, la cerise, la pomme, l’abricot, le melon, les mûres, …). Évitez de donner à votre lapin nain, les aliments tels que : le brocoli, l’artichaut, les choux, les petits pois et la laitue, le pain, les biscottes, les céréales de petit déjeuner, les cookies, les biscuits apéritifs, les pâtes, Le chocolat, les produits laitiers et le maïs.

  • Alimentation d’un lapin bélier

Comment nourrir votre lapin ? Animal herbivore comme toutes les autres races de lapin, le lapin bélier est de petite taille, avec de longues oreilles. C’est un Lapin sociable et calme, qui a besoin de fibres, de fruits, de légumes et aussi de croquettes. L’apport de fibres doit se faire de manière quotidienne, car ceux-ci sont à la base du bon fonctionnement de leur transit intestinal.
Apporter donc du foin frais à votre lapin, car celui-ci est très riche en fibres. Mais, il est important de le faire à volonté, afin que votre lapin le mange en guise et aussi pour que son tractus intestinal puisse fonctionner normalement. Au niveau des légumes, nous avons, les cressons, les feuilles de radis, l’artichaut, la carotte, les endives, la scarole, les épinards et le chou.
Ceux-ci doivent représenter environ 50 % du régime alimentaire de l’animal. Évitez de donner à votre lapin, les légumes tels que : l’oignon l’ail, le poireau, et la laitue.
Vous fruits que vous pouvez lui donner sont, Les fruits, le melon, la poire, la pastèque la cerise, l’ananas, la pomme et la mangue. Évitez de lui donner les fruits suivants : les agrumes, l’avocat, la prune et les raisins. L’eau ne doit pas manquer dans la cage de votre lapin, car elle est à volonté.
Quelle litière pour lapin choisir ?

La fréquence pour l’alimentation de votre lapin

Le lapin est un animal qui mange constamment toute la journée, et qui grignote plus volontairement la nuit. Alors, il devrait disposer de foin et d’herbe à volonté. Par contre, si vous avez décidé de lui donner des granulés veillez à ne pas aller au-delà de 2 cuillères à soupe par jour.

Quels sont les nourritures interdites ?

Comment nourrir votre lapin ? Certains aliments consommés par l’homme sont nocifs pour le lapin. Aliments toxiques, ceux-ci peuvent entraîner la diarrhée chez l’animal et même le conduire à la mort. Évitez donc de lui donner ces aliments.
A savoir : les céréales emballées, les fruits au sirop, les plantes décoratives, le pain (trop gras), rhubarbe, ail, pomme de terre, oignons, noisettes, soja, oseille, pois, sauge, les sucreries, les produits laitiers.